Article sur SESSION Conscience Professionnelle MARS 2020

Article sur SESSION Conscience Professionnelle MARS 2020

Article sur SESSION Conscience Professionnelle MARS 2020

Ils sont vernis, les nombreux cadres et employés venant de diverses et importantes entreprises de la place, qui ont passé une journée entière à éprouver les outils et les secrets susceptibles de développer leur «Conscience Professionnelle, pour des Rendements Optimisés».

C’est par le concept du travail qu’a commencé leur auto check up global en cette matière qui a besoin sans cesse d’être entretenue. Ainsi, dès l’entame de la session, les participants ont eu la révélation que le travail accompli pour soi-même ne devrait avoir aucune différence de degré, de qualité ou d’intensité avec le travail professionnel, celui pour lequel on se fait payer.

Eh oui ! Le premier triptyque du Travail Professionnel devrait être le même que celui que l’on applique naturellement à un travail non professionnel, non rémunéré, que l’on effectue pour le plaisir ou par passion !

Les nombreuses définitions de la Conscience Professionnelle ont été ensuite mises en parallèle, pour que chacun jauge et juge son cas, afin de régler la mire, pour éviter d’avoir mauvaise conscience à ce sujet.

Les paramètres confluents de cette fameuse conscience, à savoir la régularité, le zèle, la prise d’initiatives et la vocation ont forcément fait l’objet d’un éclairage particulier.

En effet, dans ce domaine, les évidences supposées peuvent encore surprendre plus d’un.

  • Sans la régularité, la conscience est plus ‘’éclipse’’ que ‘’professionnelle », puisqu’il y manquerait la permanence dans le sérieux au travail.
  • Grâce au zèle positif, un vrai professionnel pourra effectuer, à bon escient, un dépassement de mission, au bénéfice du TRAVAIL !
  • La prise d’initiatives, pour être appréciée, requiert intelligence et positivité.
  • La vocation, elle, opère comme un régulateur et un anesthésiant, par rapport aux affres qui peuplent l’esprit au travail, puisque sans elle, on se trouverait devant ‘’la mer à boire’’, plutôt qu’en face d’une tâche ‘’humaine’’ à accomplir !

L’autre triptyque, le deuxième, celui qui agit à l’intérieur de chacun, comme un scope purificateur de l’environnement du travail, se compose de la morale, de l’éthique et des valeurs. Chacun de ces paramètres peut doper ou polluer le travail et/ou son environnement.

  • Dans le cadre professionnel, celui qui ne me respecte pas les principes et les consignes transgresse ainsi la MORALE qui est l’ensemble des règles retenues, donc prescrites.
  • Si l’éthique est une disposition individuelle à agir selon des vertus, elle n’a de sens que dans des situations bien précises. Nul doute qu’une éthique délurée, tendance ‘’effrontée’’, peut troubler l’ambiance professionnelle, voire la polluer en profondeur.
  • Les valeurs participent aussi, dans une certaine acception, à la bonne définition de l’idéal à atteindre, en termes de référence dans un travail donné.

En dehors de l’éthique qui est un véritable sujet à caution, il est donc incontestable que la MORALE et les VALEURS devraient être partagées par les équipes de travail, qu’elles soient petites ou grandes.

La façon dont chacun se laisse sculpter par ces divers paramètres forme collectivement la philosophie des structures en général et des entreprises en particulier.

C’est alors qu’intervient le troisième triptyque : MOTIVATION-RESPONSABILITE-ENGAGEMENT, destiné à parfaire le kit pour une altitude professionnelle sinon enviable, du moins exemplaire.

  • Pour fermer la porte de la démotivation et rester motivé dans son travail, il faut connaître et adopter, comme un leitmotiv, la racine du mot ‘’MOTIVATION’’.
  • De plus, il faut connaître des notions essentielles sur la RESPONSABILITE au TRAVAIL pour se comporter le mieux possible. Être responsable, c’est devoir rendre compte devant une autorité de ses actes, ou des actes de ceux dont on a la charge, et le mieux que l’on puisse.
  • L’ENGAGEMENT s’ajoute à tout ce qui précède pour que l’agent, l’employé, quel que soit son rang ou son grade, s’investisse pour faire prospérer ou réussir sa structure, au-delà de la simple réalisation de ses missions : voilà pourquoi l’ENGAGEMENT au travail est une qualité recherchée et mesurée, par les dirigeants dignes de cette appellation.

Tous ces différents paramètres constituent les véritables paradigmes de la Conscience Professionnelle, sans lesquels, ni la quantité, ni la qualité requises au travail ne sauraient être acquises.

Il faut donc s’engager à fond dans le travail que l’on effectue. Il n’y a point d’autre façon honnête d’entendre son travail, tout travail. Sinon, on resquille, on tire au flan, on se gaspille… En clair, là, on vole tellement de protagonistes, y compris soi-même, sa vie !

La série de ces trois triptyques développés à l’optimale, fera toujours de vous et de chacun, des travailleurs-leaders, incontournables et irrésistibles. Voilà le profil que recherchent activement les entreprises ambitieuses, les institutions puissantes, les recruteurs exigeants et les chasseurs de têtes effrénés… Eux savent bien les treize raisons pour lesquelles il faut faire de la place prioritairement à ce type d’agents. Les participants ont pu les analyser et même les discuter ! Je vous offre ici la 13ème, en attendant de vous recevoir bientôt dans la prochaine session, intra ou interentreprises : On note un écart de productivité de plus de 21% entre les établissements où les salariés sont les plus engagés et ceux où ils le sont le moins.

Au total, les qualités professionnelles sont généralement induites des attributs personnels, naturels ou acquis ante job. La série des innombrables caractéristiques, peu ou prou utiles, nécessaires et/ou indispensables pour être imparable au travail, est liée notamment à six branches des capacités humaines : Organisation, Réflexion, Action, Gestion, Encadrement, Relationnel,

Aucun de ces nombreux et variés éléments n’a plus de secrets pour tous ceux qui ont ainsi eu l’opportunité de les pratiquer à GGConsulting, en mise en situation.

Il en sera de même pour vous, si vous prenez part, individuellement ou en équipe, à une session sur ce module de GGConsulting : « Conscience Professionnelle, pour des Rendements Optimisés ».

Ainsi, vous changerez de dimensions, pour Performer dans la Durée, et Durer dans la Performance !!!

Gustave GAZARD

DJCE

A propos

Plus sur l’homme

Le Cabinet GG Consulting

Article sur le séminaire de FIXATION DES OBJECTIFS ET EVALUTION DES PERFORMANCES pour les sites

Article sur le séminaire de FIXATION DES OBJECTIFS ET EVALUTION DES PERFORMANCES pour les sites

Article sur le séminaire de FIXATION DES OBJECTIFS ET EVALUTION DES PERFORMANCES pour les sites

Gustave GAZARD souligne la nécessité de la Fixation des  Objectifs et de l’Evaluation des Performances.

 

La vie professionnelle n’a pas grand sens si elle n’est pas assortie d’OBJECTIFS.*

En clair, si l’on ne définit pas parfaitement “qui fait quoi, avec qui, quand et pendant combien de temps…”

Il ne s’agit donc pas de décrire simplement une activité, car un OBJECTIF n’est pas une tâche, mais un RESULTAT !

John Fitzgerald Kennedy a  formulé ceci le 25 mai 1961: «Cette Nation s’engage à atteindre avant la fin de la décennie, l’OBJECTIF d’envoyer un homme sur la lune, et le ramener sain et sauf sur terre.»…

Voilà un sacré OBJECTIF !

L’autre face de cette médaille de l’OBJECTIF c’est l’Evaluation, c’est-à-dire le bilan des Performances qui va jusqu’à la définition de nouveaux objectifs, en passant par les axes d’améliorations…

Ce processus doit être absolument maîtrisé ! Parce que l’approche «Fixation des Objectifs et Evaluation des performances» est la seule qui assure de nouvelles dimensions aux entreprises et autres structures organisées !

 

CONTENU DE CETTE FORMATION :

LES LIMINAIRES ‘’OBJECTIFS’’: ordonnateur d’objectifs/mandataire d’objectifs

▪ Des objectifs, pour quoi faire ?

▪ Objectifs individuels ou objectifs collectifs ?

▪ Comment fixer des objectifs de performance pour tous.

▪ Le show des objectifs.

▪ Démembrement en sous-objectifs digestes.

 

COMPRENDRE LA DIRECTION PAR OBJECTIFS (DPO)

▪ Définition de la DPO.

▪ Avantages.

▪ Inconvénients.

▪ Les dimensions principales des objectifs.

 

*FIXER DES OBJECTIFS PROFESSIONNELS.*

▪ Circonscription d’un objectif professionnel.

▪ Les différents niveaux d’objectifs.

▪ Les différents types d’objectifs.

 

 FIXER DES OBJECTIFS EN TANT QUE MANAGER.

▪ L’entretien de fixation d’objectifs.

▪ Les erreurs les plus fréquentes.

▪ Les réflexes classiques…

▪ Les pièges à éviter sur l’entretien de fixation d’objectifs.

▪ Les bons réflexes du manager en entretien de fixation d’objectifs.

 

 LES ETAPES DE L’ENTRETIEN DE FIXATION D’OBJECTIFS

▪ Les étapes indispensables pour fixer des objectifs professionnels

▪ Les bons réflexes en entretien de fixation d’objectifs

▪ La bonne attitude du manager en entretien de fixation d’objectifs

▪ La bonne attitude du collaborateur en entretien de fixation d’objectifs

 

 LE PLAN D’ACTION : PASSAGE INTELLIGENT VERS LA PERFORMANCE

▪ Qu’est-ce qu’un plan d’action ?

▪ Pourquoi le plan d’action est-il très important ?

▪ Comment utiliser un plan d’action ?

▪ Les étapes d’un plan d’action optimal.

▪ Validation du modèle de plan d’action.

 

 TABLEAU DE BORD, SI ON EST A BORD

▪ Utilités et spécificités.

▪ Les principes focaux d’un plan d’action professionnel.

▪ Les types d’information ‘’projet’’ pour alimenter le plan.

▪ Tableau de bord : système d’information et reporting.

▪ Construire un tableau de bord.

▪ S’appuyer sur un tableau de bord.

 

L’ENTRETIEN D’EVALUATION

▪ Processus, tenants et aboutissants.

▪ Objectifs spécifiques de l’entretien individuel d’évaluation.

▪ Les principes de base d’une évaluation orthodoxe.

▪ L’évaluation : La démarche.

▪ Les Pièges de l’évaluation.

▪ Les précautions indispensables.

 

L’APPROPRIATION DES FICHES-OUTILS ET RESOLUTIONS.

 

PUBLIC CIBLE: Tout responsable, expérimenté ou non, à quelque niveau que ce soit de la hiérarchie…, du secteur public ou privé.

Directeurs Généraux, Directeurs Techniques, Responsables d’Equipes, Superviseurs, Chefs de

Service, d’Unité ou de Département, etc.

 

DES RAISONS SUPPLEMENTAIRES DE PARTICIPER A CE SEMINAIRE :

▪ Documentation-support  dense  et  actualisée,  en  hard  et  en  soft,  CD-ROM,  avec  des  liens hypertextes.

▪ Manuel d’exercices riche, pour des simulations, des mises en situation et des cas pratiques édifiants.

▪Animateur  Principal  hyper  expérimenté  avec  une  maîtrise  exceptionnelle  des  tenants  et aboutissants du module.

▪ Cadeaux et souvenirs inoubliables…

———————————————————-

GGConsulting, Créateur de REUSSITE

————-

Gustave GAZARD

DJCE

 

Share This